Comment éviter la grippe cet hiver ?

comment ne pas être malade cet hiver ?

Le soleil se fait de plus en plus rare, les jours raccourcissent et nous voilà bientôt en hiver.  On se prépare déjà à ressortir les manteaux, les écharpes et les mouchoirs ! Car oui de nombreuses maladies sont plus fréquentes en hiver comme le rhume ou la grippe. Ces virus résistent mieux au temps froid et à un faible ensoleillement. Les rayons du soleil empêcheraient leur prolifération durant l’été. Rassurez-vous il est possible de maximiser ses chances d’éviter la grippe grâce à l’alimentation en plus des règles d’hygiène simples.

1) Veillez au PH de votre corps

Tout ce que vous mangez ou buvez a une influence sur le PH des fluides de votre corps, chaque aliment alcalise ou acidifie votre corps. Il faut donc veiller à respecter un équilibre dans votre alimentation.

Le PH de votre corps se mesure sur une échelle qui varie de 0 à 14, 7 étant neutre, 0 le plus acide et 14 le plus alcalin. Par exemple le PH de votre peau est relativement acide avec un PH de 5,5 en moyenne. En revanche, celui du sang doit impérativement se maintenir entre 7,35 et 7,45.

D’une manière générale, les aliments qui alcalisent votre corps, c’est à dire ayant un PH supérieur à 7, sont principalement les légumes, les fruits et l’eau minérale. Du côté des produits acidifiants on retrouve le fromage et les laitages, le pain et les céréales, les sucres, les oléagineux (sauf amande et noisette) , la viande, la volaille, le poisson, les fruits de mer. Il existe de nombreuses exceptions comme les asperges qui sont acidifiantes pour l’organisme.

Vous pouvez également utiliser l’indice PRAL, créé par un médecin allemand, il évalue la charge acide ou alcaline générée dans l’organisme pour 100 g d’aliment. Si la valeur de PRAL est négative, le produit est basifiant. Au contraire, si la valeur de PRAL est positive, le produit est acidifiant.

Plus votre corps est alcalin, plus votre système immunitaire est fort pour lutter contre les attaques extérieures. Les virus et bactéries du rhume, de la grippe, de l’angine se multiplient en milieux acides. Un PH du corps compris entre 6.8 et 7.2 permettrait de lutter efficacement contre les maladies.

C’est pour ces raisons que de nombreuses personnes deviennent végétariennes pendant l’hiver afin de limiter les risques de maladies.

2) Un citron de bon matin

éviter la grippe avec un jus de citron frais

Commencer la journée par un verre d’eau avec un jus de citron pressé. Même s’il est acide en bouche il est alcalin pour l’organisme et riche en vitamines C.

3) Optimiser votre vitamine D

La vitamine D ou fréquemment appelée la vitamine “du soleil” est peu présente dans l’ alimentation. S’exposer 10 à 15 minutes par jour au soleil sans crème solaire suffit à couvrir nos besoins. Cependant en hiver, le soleil est peu présent et de nombreuses personnes se retrouvent en carence de vitamine D. Des études ont démontré que plus votre taux de vitamine D est élevé, moins vous risquez de contracter un rhume ou une grippe. De plus, c’est une excellente vitamine anti-fatigue, de quoi passer la saison hivernale en pleine forme. Nous vous recommandons de vous supplémenter en vitamine D3, facilement trouvable en magasin biologique, durant l’automne et l’hiver.

4) Faite de l’exercice

Le stress et la fatigue du travail affaiblissent les défenses immunitaires. L’organisme devient plus vulnérable aux attaques des virus et microbes extérieurs. Pratiquer une activité physique permet de booster le système immunitaire. En revanche, ne tombez pas dans l’excès de sport, car c’est l’effet inverse qui se produit. Votre organisme sera plus vulnérable en raison d’une grande fatigue.

5) Cru c’est mieux

Pour conserver tous les nutriments des aliments, il est préférable de les manger crus. La cuisson détruit une partie des vitamines présentes dans vos légumes ou fruits. Privilégiez une cuisson douce à la vapeur pour conserver tous les bienfaits.

Des jus de fruits et de légumes maison sont vos meilleurs alliés pour rester en pleine santé cet hiver.

6) Les champignons

Certains champignons comme le « shitake » ont des propriétés immunostimulantes. Ils sont très appréciés au Japon où ils sont considérés comme ayant des propriétés médicinales.

Le « shitake » augmente la quantité d’interférons dans votre organisme, ils défendent le corps des virus et autres bactéries. Accompagner un ou deux repas chaque semaine de champignons shitake pour booster votre système immunitaire.

Conclusion

Il est possible d’augmenter ses défenses naturelles par l’alimentation et éviter la grippe pendant les périodes froides. S’il vous arrive d’être malade, dès les premiers symptômes, stopper tous aliments contenant du sucre et augmenter votre consommation de légumes (en jus de préférence) et autres aliments alcalins pour limiter la progression du virus dans votre organisme.

3 Comments

  1. je trouve votre blog tres interessant 🙂

  2. Ton article est très intéressant, bien construit et complet. Je suis d’accord avec pas mal de points de vue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*