Accueil Actualités Un nouvel étiquetage obligatoire pour les viandes vendues en libre-service
Un nouvel étiquetage obligatoire pour les viandes vendues en libre-service PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 03 Décembre 2014 11:00

Cela avait été annoncé en juillet 2014 : la viande vendue en libre-service dans les supermarchés devait être accompagnée d'une étiquette simplifiée et d'une note d'une à trois étoiles en fonction de sa qualité. Ce mercredi 3 décembre, l'interprofession du bétail et des viandes (Interbev) les a présentées.

 

Concrètement, la nouvelle dénomination s’appuie sur 3 informations simples et essentielles qui ont fait l’objet de test-consommateurs :

  1. Le nom du morceau pour les morceaux bien identifiés, ou le type de morceau pour les morceaux méconnus (steak, rôti, pot-au-feu, escalope, côte, gigot…)
  2. Le potentiel de tendreté ou de moelleux sera désormais indiqué sur l’étiquette au moyen d’étoiles.
  3. Le mode de cuisson (à griller, à rôtir, à mijoter)

 

Pour Olivier Andrault, chargé de mission alimentation à l'UFC-Que Choisir interrogé par l'AFP, "il y a encore beaucoup à faire pour les produits préparés où l'étiquetage se limite au type de viande utilisée" (viande de bœuf...), sans mention du morceau ni de l'origine. Car, rappelle-t-il, la Commission européenne bloque sur ce sujet alors que des pays comme la France poussent pour que l'étiquetage des plats préparés soit renforcé depuis le scandale des lasagnes au cheval qui a jeté la suspicion sur les pratiques de l'industrie agroalimentaire.