Candidose intestinale : Causes, symptômes et traitements efficaces

Il existe de nombreux types de champignons qui vivent dans le corps humain comme le candida albicans.

En faible quantité, il ne pose aucun problème pour votre santé. Cependant, lorsqu’il commence à proliférer et prendre le dessus sur les bonnes bactéries, il peut provoquer une candidose intestinale ou encore appelée candidose digestive.

La bouche et le vagin sont également des endroits où le candida albicans peut proliférer rapidement.

Voici tout ce que vous devez savoir sur la candidose intestinale ou la mycose digestive, les causes, les symptômes et les traitements pour s’en débarrasser.

1 Qu’est-ce que le candida albicans

Votre corps contient des milliards de bactéries, y compris des champignons. Certaines ont de nombreux avantages pour votre santé tandis que d’autres peuvent créer plusieurs problèmes dans votre organisme.

Lorsque cet équilibre est perturbé, les études scientifiques démontrent qu’il peut entraîner une prise de poids , une baisse du système immunitaire, des troubles intestinaux et des maladies cardiovasculaires.

Le candida albicans est présent naturellement dans votre organisme et il ne présente aucun danger pour votre corps lorsqu’il s’y trouve en petite quantité. Il vit naturellement avec d’autres bactéries à divers endroits de votre organisme comme la peau, la bouche, la gorge, les intestins et le vagin.

En revanche lorsqu’il prolifère de manière incontrôlable, il peut déséquilibrer votre flore intestinale et engendrer divers symptômes.

Normalement, les bonnes bactéries de votre organisme sont capables de maintenir de faibles quantités de candida albicans. Mais si ces bactéries saines ont été perturbées, une candidose intestinale peut apparaître.

2 Quels sont les symptômes ?

La candidose digestive peut entraîner plusieurs troubles digestifs comme :

  • la constipation
  • la diarrhée
  • des gaz
  • des ballonnements
  • des douleurs et crampes abdominales
  • des envies de sucre

Certaines études scientifiques récentes suggèrent qu’une prolifération du candida albicans dans votre organisme est associée à plusieurs maladies comme la colite ulcéreuse ou la maladie de Crohn.

Le candida albicans peut toucher d’autres parties de votre corps et provoquer des symptômes plus généraux comme : 

  • problèmes de peau (acné ou eczéma)
  • troubles de l’humeur (brouillard cérébral, anxiété ou dépression)
  • difficulté à perdre du poids
  • Infections fongiques des ongles et de la peau
  • Infections urinaires ou génitales (brûlures, démangeaisons)
  • Fatigue chronique (en raison d’une carence nutritionnelle telle que la vitamine b6 et le magnésium)
  • muguet buccal (plaques blanches sur les joues, les gencives ou dans la gorge)
  • douleurs articulaires

3 Quelles sont les causes ?

De nombreux facteurs peuvent être responsables de la candidose intestinale comme l’alimentation, le mode de vie ou la consommation de médicaments.

Système immunitaire affaibli

Le candida albicans est très opportuniste et profite que votre système immunitaire est affaibli, notamment après une maladie, pour proliférer.

Des carences nutritionnelles peuvent également affaiblir votre immunité et les agents pathogènes peuvent devenir difficilement contrôlables par votre organisme.

Vous pouvez obtenir plus d’informations sur comment renforcer son système immunitaire dans cet article.

Antibiotiques

Si vous avez pris des antibiotiques récemment, votre risque de développer une candidose digestive est fortement augmenté.

Les antibiotiques généralement prescrits sont dits à large spectre, c’est-à-dire qu’ils éliminent un très grand nombre de bactéries nocives, mais aussi saines. 

Ces bonnes bactéries ne peuvent plus contrôler la prolifération du candida albicans, car les colonies sont devenues insuffisantes.

Stress

Vous savez certainement que le stress est mauvais pour votre santé, mais savez-vous qu’il peut perturber votre microbiote ?

Le stress engendre la production de cortisol par votre organisme, « l’hormone du stress ». Un taux élevé de cortisol neutralise les cellules de votre système immunitaire.

Le stress vient souvent aggraver d’autres facteurs comme une mauvaise alimentation, une prise d’antibiotiques ou un système immunitaire déjà affaibli.

Déséquilibre hormonal

Les perturbations hormonales comme la grossesse ou la ménopause peuvent aggraver la prolifération du candida albicans et provoquer une candidose vaginale.

Lors de la grossesse, les taux d’hormones augmentent fortement et la mycose vaginale est un problème très fréquent chez les femmes enceintes.

Au contraire, à la ménopause les hormones diminuent progressivement et la quantité de bactéries saines baissent également.

4 Comment traiter la candidose intestinale ?

Si vous avez certains symptômes d’une candidose digestive ou vous avez reçu un diagnostic positif au candida albicans, il existe plusieurs méthodes qui peuvent être combinées pour traiter efficacement la prolifération.

Adaptez votre régime alimentaire

Une alimentation riche en sucre et en glucides raffinés stimule la croissance du candida albicans. Une étude a démontré que les souches de candidas albicans proliféraient lorsque du glucose était ajouté.

Pour stopper cette croissance et permettre aux bonnes bactéries de prendre le dessus, vous devez réduire fortement votre consommation de sucre et de glucides. 

Dans la majorité des cas, une alimentation pauvre en glucides pendant 2 ou 3 semaines permet de contenir la prolifération du candida albicans. Vous pourrez réintroduire petit à petit ces aliments et être à l’écoute de votre organisme.

Améliorez votre mode de vie

L’alimentation n’est pas le seul facteur qui peut être bénéfique à votre santé digestive. Le stress, un sommeil perturbé et le manque d’exercice physique contribuent à déséquilibrer davantage votre flore intestinale.

Pour permettre à votre organisme de lutter efficacement, vous devez mettre toutes les chances de votre côté en dormant suffisamment et en contenant votre stress.

Vous pouvez retrouver dans cet article les effets néfastes du manque de sommeil sur votre organisme et comment l’améliorer. En fonction des personnes, votre organisme a besoin de 7 à 9 heures de sommeil par jour pour se régénérer.

L’exercice physique léger permet de stimuler votre système immunitaire. La marche, le vélo et le yoga sont très efficaces pour vous détendre. 

Utilisez des probiotiques

Les probiotiques sont des compléments alimentaires à base de micro-organismes vivants. Ils contiennent des souches de bactéries saines pour recoloniser votre flore intestinale et évincer le candida albicans.

Les souches de lactobacillus produisent de l’acide lactique, qui a un léger effet antifongique. D’autres produisent également des substances antimicrobiennes comme le H2O2 qui inhibent directement la croissance du candida albicans.

Les souches qui ont démontré leur efficacité pour aider à guérir la candidose digestive sont les Lactobacillus rhamnosus, Lactobacillus acidophilus, Lactobacillus helveticus, Lactobacillus casei.

Choisissez un probiotique qui contient plusieurs souches avec une gélule gastro-résistante pour permettre aux bonnes bactéries d’atteindre vos intestins et d’effectuer leur travail.

Mangez des prébiotiques

Les aliments prébiotiques favorisent la croissance des bonnes bactéries dans votre intestin. Les aliments riches en fibres sont vos meilleures sources de prébiotiques. 

Les fruits, les légumes et les oléagineux contiennent des fibres que votre organisme ne peut pas digérer. Cependant, elles servent de nourriture aux bactéries saines. C’est pourquoi une alimentation saine permet de soutenir votre santé digestive.

D’après les études, la consommation de fibres diminue progressivement de l’alimentation humaine. Elle se situait entre 20 et 30g il y une vingtaine d’années. De nos jours, elle se situe entre 15 et 20g. 

Pourtant il est recommandé de consommer entre 25 et 30g de fibres par jour pour un bon transit intestinal et un microbiote en pleine santé.

Consommez ces aliments

Certains aliments ont des propriétés intéressantes pour prévenir et lutter contre le candida albicans.

L’ail contient une substance antifongique appelée allicine. Plusieurs études démontrent son efficacité dans des essais in vitro. L’huile de coco pourrait être également bénéfique, elle contient de l’acide laurique qui a la capacité de lutter contre le candida albicans.

Le curcuma est l’un des meilleurs anti-inflammatoires naturels, plusieurs essais cliniques suggèrent qu’il peut réduire la croissance du candida albicans.

Ajoutez des médicaments si besoin

En cas de croissance trop importante, le recours à des médicaments plus forts peut être inévitable. Votre médecin peut vous prescrire des antifongiques sur ordonnance.

Cependant, ces médicaments viennent traiter les symptômes, mais n’éradiquent pas le problème en profondeur. Pour éviter toute récidive, il est important de suivre les recommandations ci-dessus. 

De plus, une étude a démontré que l’ajout d’un supplément probiotique permet de réduire les récidives de 57%. Si vous modifiez également votre style de vie comme augmenter votre sommeil, réduire votre stress et pratiquer une activité physique, vous augmentez vos chances de guérir plus rapidement.

À retenir

Le candida albicans ne présente pas de danger pour votre organisme en faible quantité. Cependant, en cas de prolifération trop importante il peut engendrer divers problèmes de santé comme une candidose digestive.

Les symptômes de la candidose intestinale sont généralement de la constipation, de la diarrhée, des ballonnements ou des douleurs abdominales.

Les causes principales qui expliquent une prolifération importante du candida albicans sont la prise d’antibiotique, le stress, la perturbation hormonale ou un système immunitaire faible.

Pour lutter contre la candidose intestinale, un antifongique peut être prescrit par votre médecin. Mais, ce traitement ne rééquilibre pas votre microbiote. D’autres changements sont nécessaires pour éviter les récidives.

Une alimentation faible en sucre pendant une quinzaine de jours, une consommation importante de légumes et un supplément probiotiques vont permettre de traiter le problème en profondeur.

Partager :