Combien de temps pour reconstituer la flore intestinale après des antibiotiques ?

Les antibiotiques sont nécessaires contre les infections bactériennes, mais le problème c’est qu’ils ciblent les bonnes et les mauvaises bactéries.

La recherche met en évidence que les antibiotiques sont capables de décimer une grande partie de votre flore intestinale et de causer plusieurs effets secondaires intestinaux.

Reconstituer son microbiote après une prise d’antibiotique demande du temps, mais rassurez-vous c’est réversible. La durée de reconstitution varie selon plusieurs facteurs comme la durée et le type d’antibiotique.

Cet article explique quels sont les prébiotiques et probiotiques à prendre pour rétablir une flore intestinale saine après un traitement antibiotique.

Qu’est-ce que les antibiotiques ?

Les antibiotiques traitent les infections bactériennes, ils empêchent la propagation des mauvaises bactéries dans votre organisme.

Certains sont à large spectre, c’est-à-dire qu’ils agissent sur un panel de bactéries très large. La prescription d’antibiotique à large spectre par votre médecin permet d’augmenter les chances de cibler les bactéries responsables de votre infection. Mais ils vont s’attaquer également aux bonnes bactéries et affaiblir votre flore intestinale.

Les antibiotiques peuvent changer radicalement la quantité et les types de bactéries au sein de votre microbiote.

La prise excessive d’antibiotique lors de la jeunesse peut être une explication à l’obésité. En réduisant la population de bactéries saines de votre flore intestinale, vous modifiez l’absorption des nutriments et leur stockage dans votre organisme.

Les antibiotiques sont importants pour lutter contre une infection microbienne, ils ne doivent pas être utilisés en excès sous peine de détruire une grande partie du microbiote.

Comment reconstituer sa flore intestinale ou son microbiote après la prise d’antibiotiques ?

Mangez des aliments prébiotiques

Les prébiotiques sont principalement des fibres que votre système digestif ne peut pas digérer, mais elles alimentent les bonnes bactéries dans votre intestin.

Les aliments prébiotiques sont riches en fibres et en polyphénols végétaux, on les retrouve dans les légumes, les fruits, les légumineuses et les oléagineux.

L’inuline stimule la croissance des bonnes bactéries, elle se trouve notamment dans les artichauts, la chicorée,  le pissenlit, la banane…

Légumes à consommer : 

  • Artichaut
  • Asperge
  • Poireaux
  • Ail
  • Oignons
  • Échalote
  • Tomate
  • topinambour
  • Salsifis brocoli

Fruits à consommer:

  • Ananas
  • Banane
  • Framboise 
  • Fraise
  • Myrtille
  • Mangue
  • Pomme
  • Poire
  • Pamplemousse

Légumineuses à consommer:

  • Pois chiche
  • Lentille
  • Haricot

Oléagineux à consommer:

  • Amande
  • Noix
  • Pistache

Tous ces aliments nourrissent et stimulent les bonnes bactéries, mais ils peuvent également lutter contre la prolifération des mauvaises bactéries.

Une étude menée sur des souris a mis en évidence que les fibres alimentaires développaient un microbiote plus diversifié. Un groupe de souris a suivi un régime riche en fibre, l’autre un régime occidental classique. À la fin de l’expérience, le premier groupe avait un microbiote très diversifié et plus sain, tandis que le deuxième groupe avait perdu certains types de bactéries.

Consommer des légumes, des fruits, des légumineuses et des oléagineux sont extrêmement bénéfiques à votre microbiote pour se reconstituer.

Quels probiotiques prendre ?

Les prébiotiques sont des micro-organismes vivants que l’on retrouve dans certains aliments ou suppléments, ils sont bénéfiques à la santé intestinale.

La prise d’antibiotique altère profondément le microbiote et peut causer des troubles digestifs comme des ballonnements, la diarrhée. Consommer des probiotiques pourrait non seulement aider à reconstruire la flore intestinale, mais aussi réduire certains effets secondaires.

Il est possible de prendre des probiotiques que l’on trouve en pharmacie, mais beaucoup d’aliments en sont déjà riches. L’alimentation reste le meilleur atout pour reconstituer votre microbiote. 

Les meilleurs aliments probiotiques:

  • Le yaourt : un yaourt de qualité fermenté avec des bactéries saines est bénéfique au microbiote. Cependant, il contient du lactose et n’est pas très digeste pour tout le monde.
  • Le kéfir: C’est une boisson fermentée obtenue grâce à la fermentation de grains de kéfir dans du lait ou un jus de fruits. C’est une recette facile à faire à la maison et il contient davantage de types de bactéries et de levures saines par rapport au yaourt.
  • La choucroute: La choucroute est un chou râpé et fermenté par des bactéries essentiellement des lactobacilles. C’est un plat très sain si vous ne l’accompagnez pas avec des saucisses et de la charcuterie.
  • Le tempeh: il est fabriqué à partir de graines de soja, un champignon spécifique est ajouté pour que la préparation fermente. Il s’ajoute facilement dans diverses recettes de légumes et riz.
  • Le miso: Le miso est un autre dérivé du soja, c’est un condiment obtenu par la fermentation de soja et des ingrédients comme le sel, le riz et l’orge. Il est excellent dans les soupes.
  • Le kimchi: C’est un plat coréen de légumes fermentés et épicés. Il existe différentes variétés, mais la plus populaire est le kimchi de chou chinois.
  • Le kombucha: C’est une boisson fermentée à partir de thé noir ou thé vert. Boisson traditionnelle dans de nombreux pays, il est également bénéfique pour les troubles de la digestion.
  • Les cornichons: Ce sont des concombres récoltés avant maturité. La fermentation procure des effets probiotiques sur l’organisme.

Les aliments à éviter pendant et après la prise d’antibiotique

Le jus de pamplemousse est déconseillé avec la prise de nombreux médicaments. Il bloque l’action d’une enzyme qui décompose le principe actif du médicament. La quantité d’antibiotique qui passe dans le sang est nettement supérieure et peut conduire à des problèmes de santé.

Réduire sa consommation de sucre pendant et après un traitement antibiotique est un excellent moyen de limiter la multiplication des mauvaises bactéries. 

Le candida albicans est un champignon qui peut très vite s’imposer dans votre microbiote, il adore le sucre et peut se multiplier rapidement dans la mesure ou votre colonie de bonnes bactéries est au plus bas à cause des antibiotiques.

Limiter les aliments sucrés limitera la propagation des mauvaises bactéries tandis que les aliments prébiotiques et probiotiques se chargeront de reconstituer votre  microbiote.

Combien de temps faut-il pour restaurer votre flore intestinale après un traitement antibiotique ?

Il est difficile de répondre précisément à cette question, car la durée du traitement antibiotique et le type d’antibiotique utilisé provoquent des dommages plus ou moins grands sur le microbiote.

Les études sur le sujet sont peu nombreuses et les résultats sont très différents d’un individu à l’autre. Le temps moyen de récupération a été de 30 jours selon une étude, avec des pics à plus de deux mois pour certaines personnes. 

Même si le microbiote est presque revenu à la normale, il semblerait que certaines espèces de bactéries soient encore indétectables 6 mois après la prise d’antibiotique.

Une alimentation diversifiée à base de prébiotique et de probiotique, en limitant les aliments sucrés qui nourrissent les mauvaises bactéries, vous permettra de recoloniser votre flore intestinale.

Dans l’avenir ?

Le microbiote fait l’objet de nombreuses études, c’est un équilibre complexe qui peut avoir des effets sur l’anxiété, notre humeur, la prise de poids ou la difficulté à perdre du poids. Une meilleure compréhension du microbiote dans les années à venir permettra sans doute de proposer des traitements personnalisés.

Une analyse plus profonde du microbiote de chaque individu et l’utilisation d’antibiotique avec un spectre plus étroit limiteront les dommages sur les bactéries saines. 

Le recours à la transplantation fécale de microbiote est utilisé contre certaines maladies et pourra aider à reconstituer la flore intestinale des individus les plus touchés par un traitement antibiotique.

À retenir

Les antibiotiques protègent l’organisme en cas d’infections bactériennes.

Ceux à large spectre ciblent une grande partie des bactéries et détruisent aussi les bonnes bactéries de votre microbiote.

Les antibiotiques peuvent causer des effets secondaires sur le système digestif, mais la prise de certains aliments peut les atténuer.

Les aliments prébiotiques riches en fibres nourrissent les bonnes bactéries, les légumes, les fruits et les oléagineux sont vivement conseillés pendant et après un traitement antibiotique.

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui stimulent la croissance de bactéries saines. Ils sont un soutien aux prébiotiques.

Le sucre favorise la prolifération des mauvaises bactéries pendant le traitement antibiotique. Limitez leur consommation le temps de reconstituer votre flore intestinale.

Rééquilibrer le microbiote demande entre 30 jours et plusieurs mois, la récupération dépend de chaque individu.

Votre organisme a de formidables pouvoirs de guérison et d’adaptation laisser lui quelque temps pour se régénérer.

Total
0
Partages

Gagnez en énergie avec nos 10 recettes de petits déjeuners