5 effets secondaires possibles des probiotiques

La prise d’un supplément probiotique a gagné en popularité en raison des nombreux bienfaits pour votre santé.

Les probiotiques ont démontré leurs effets bénéfiques sur la digestion, le syndrome du côlon irritable (SCI), la perte de poids, l’inflammation, le système immunitaire et l’anxiété.

Plusieurs études ont  même montré que la santé de votre microbiote intestinal peut donner des indices sur votre état de santé et votre bien-être en général.

Malgré les nombreux bienfaits des probiotiques sur l’équilibre de votre organisme, certaines personnes peuvent ressentir de légers effets secondaires même s’ils sont relativement rares.

Voici quels sont les effets secondaires les plus courants et comment prendre des probiotiques en toute sécurité.

1 Qu’est-ce que les probiotiques ?

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants (bactéries amicales) qui lorsqu’ils sont consommés, procurent de nombreux avantages à votre organisme, ils permettent de rétablir ou de rééquilibrer votre microbiote intestinal.

Il existe des milliards de bactéries au sein de votre système digestif, la grande majorité favorise une bonne santé tandis que d’autres peuvent causer des maladies.

Les bactéries les plus courantes sont les lactobacillus, bifidobacterium et streptococcus. Chaque genre comporte plusieurs espèces et chaque espèce a de nombreuses souches. Par exemple, sur les étiquettes des probiotiques vous pouvez lire ceci :

  • bifidobacterium lactis
  • lactobacillus acidophilus

Chaque espèce dispose de ces propres effets sur l’organisme humain. C’est pourquoi il est essentiel de bien les choisir.

Vous ne devez pas confondre les probiotiques et les prébiotiques, ces derniers sont un type de fibres qui sert de nourriture aux bactéries vivant dans votre côlon. Les légumes, les fruits sont d’excellentes sources de prébiotiques.

2 Troubles digestifs

Les effets secondaires ne touchent qu’une petite partie de la population. Mais les problèmes les plus fréquents sont des ballonnements et des gaz.

Une étude scientifique suggère que ces symptômes se produisent, car les nouvelles bactéries commencent à coloniser les intestins et le côlon.

En fait, c’est un signe que les probiotiques font leur travail et certaines personnes sont plus sensibles que d’autres.

Ces effets secondaires disparaissent généralement en quelques jours. Mais si les troubles digestifs persistent pendant plusieurs semaines, consultez votre médecin.

Pour réduire ce risque, il est conseillé de commencer avec des doses plus faibles et d’augmenter lentement la dose. Vous laissez le temps à votre organisme de s’adapter à ces nouvelles bactéries amicales.

3 Maux de tête

Les probiotiques ont démontré leur efficacité pour réduire l’inflammation dans votre cerveau et donc les migraines, mais certaines personnes peuvent ressentir de légers maux de tête avec une supplémentation en probiotiques.

En fait, certains aliments probiotiques contiennent des amines biogènes comme l’histamine ou la tyramine. Ces derniers peuvent stimuler votre système nerveux central et engendrer des maux de tête si vous êtes sensibles.

Chaque organisme est différent et votre microbiote est unique, c’est pourquoi il est difficile d’anticiper les réactions de votre corps.

Ces réactions naturelles sont aussi le signe que les probiotiques fonctionnent et exercent leur rôle contre les agents pathogènes.

4 Intolérance à certains ingrédients 

Si vous souffrez d’intolérances alimentaires ou d’allergie, lisez attentivement les étiquettes. Certains suppléments peuvent contenir du soja ou des produits laitiers.

Une minorité de personnes intolérantes au lactose peuvent souffrir de gaz et de ballonnements.

Certains suppléments contiennent également des prébiotiques. Ce sont des fibres végétales que votre organisme ne peut pas digérer, mais elles servent de nourriture pour les bonnes bactéries.

L’inuline ou les fructo-oligosaccharides qui sont généralement ajoutés contiennent des FODMAP. Ce sont des glucides de très petite taille, mal absorbés par l’intestin et donc peu digestes pour votre organisme, surtout si vous êtes atteint du syndrome du côlon irritable.

Ces prébiotiques sont généralement à l’origine des ballonnements que certaines personnes peuvent ressentir.

Un supplément uniquement à base de probiotiques est suffisant, ajoutez des fruits, des légumes et des oléagineux à votre alimentation.  Ce sont les meilleures sources de prébiotiques.

5 Problème de peau

Cet effet indésirable est extrêmement rare, mais il est possible que certains ingrédients ou certaines souches de probiotiques provoquent une éruption cutanée ou des démangeaisons.

Une étude de 2018 a constaté que sur l’ensemble des participants, une personne a eu une éruption cutanée.

Si vous commencez une supplémentation en probiotiques et que vous constatez de légers problèmes de peau, diminuez la dose de probiotiques ou arrêtez le traitement.

Les éruptions cutanées ou les démangeaisons peuvent être déclenchées par une allergie à un ingrédient comme le soja ou le lait. 

Votre système immunitaire provoque une réaction inflammatoire et cela peut également se produire lorsque vous consommez des produits fermentés qui contiennent des probiotiques. Les symptômes sont bénins et disparaissent en quelques jours.

6 Prolifération bactérienne de l’intestin grêle (SIBO)

Le SIBO est une maladie encore mal diagnostiquée. Elle se produit lorsque des bactéries de votre côlon migrent vers votre intestin grêle. 

En cas de SIBO, il n’est pas conseillé de prendre des probiotiques en début de thérapie même si ce sont des bactéries amicales.

Plusieurs études démontrent les effets bénéfiques des lactobacillus et des bifidobacterium pour lutter contre le SIBO une fois que les mauvaises bactéries ont été éliminées.

Si vous souffrez de cette pathologie, demandez l’avis de votre médecin avant de prendre des probiotiques.

7 Les effets secondaires sont généralement temporaires

Les effets secondaires cités ci-dessus ne surviennent que dans de très rares cas. Ils ne durent que très peu de temps et disparaissent une fois que votre organisme s’est adapté aux nouvelles bactéries amicales.

Si vous ressentez l’un de ces symptômes, vérifiez que vous n’êtes pas allergique à l’un des ingrédients. Dans le cas contraire, ces légers troubles sont le signe que votre microbiote se rééquilibre.

Vous pouvez diminuer la dose par deux en cas d’effets secondaires et laisser un peu de temps à votre organisme de combattre les bactéries pathogènes. Si les symptômes persistent, demandez l’avis de votre médecin.

8 Comment prendre des probiotiques en toute sécurité

Les probiotiques sont des souches de bactéries naturelles qui vivent déjà dans votre organisme. La prise d’un supplément probiotique aide à rétablir l’équilibre dans vos intestins.

Dosage 

Il n’existe pas de preuve scientifique sur le surdosage éventuel de probiotiques. Cependant, d’après une étude, prendre plus de probiotiques que nécessaire n’apporte pas plus de bénéfices. Une prise de 1 à 20 milliards permet d’obtenir de bons résultats et de préparer votre organisme à ces nouvelles bactéries amicales.

Sans excipient

Les effets secondaires ci-dessus peuvent être causés par l’ajout inutile d’ingrédients supplémentaires. Lisez attentivement les étiquettes, surtout si vous avez une quelconque allergie. Une intolérance au soja, lait ou aux oeufs peuvent entraîner certains effets indésirables.

Souches françaises

En matière de probiotiques, tout est une question de survie, les probiotiques sont très sensibles à la chaleur. Ces micro-organismes doivent rester vivants jusqu’à leur consommation pour exercer leurs bienfaits dans votre système digestif.

De nombreux suppléments probiotiques utilisent des souches de bactéries cultivées en Europe et non en France. Pour une efficacité optimale et en gage de qualité, nous vous conseillons d’utiliser des probiotiques avec des souches cultivées en France.

Type de gélule 

Les probiotiques doivent atteindre vos intestins et votre côlon pour améliorer votre santé. Cependant, d’après une étude scientifique, de nombreux suppléments probiotiques ne passent même pas l’acidité de l’estomac.

Il est impératif de choisir une gélule gastro-résistance. Les gélules brevetées DRcaps sont fabriquées en Alsace et offrent une libération retardée. Comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessous, les probiotiques sont libérés directement dans vos intestins et non dans votre estomac.

Ajout de prébiotiques 

Certains suppléments de probiotiques contiennent des prébiotiques.  Ce sont des fibres qui ne peuvent pas être digérées par votre organisme, mais qui servent de nourriture aux bonnes bactéries. Cependant, les prébiotiques comme l’inuline ou les fructo-oligosaccharides contiennent des FODMAP qui peuvent provoquer des ballonnements. 

Il est préférable d’augmenter votre consommation de légumes, de fruits et d’oléagineux pour nourrir les bactéries amicales de votre organisme plutôt que de consommer les prébiotiques qui peuvent causer des effets indésirables surtout si vous êtes atteint du syndrome du côlon irritable (SCI).

À retenir

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui procurent de nombreux bienfaits à votre organisme, ils permettent de rétablir ou de rééquilibrer votre flore intestinale.

Certaines personnes peuvent ressentir de légers effets secondaires comme des troubles digestifs ou des problèmes de peau.

Les probiotiques sont sans danger et les effets secondaires sont légers et de courte durée. Cependant, si un symptôme persiste plus de quelques jours, consultez votre médecin.

Choisissez attentivement vos probiotiques avec de préférence des sources cultivées en France pour vous assurer de consommer un probiotique de qualité.

Si vous vous dites « je ne supporte pas les probiotiques », envisagez de changer de probiotiques car toutes les souches de bactéries n’ont pas les mêmes effets sur votre système digestif.

L’ajout d’un prébiotique n’est pas nécessaire, les légumes et les fruits sont riches en fibres pour nourrir naturellement les bonnes bactéries de votre microbiote et stimuler leur prolifération.

La recherche démontre peu à peu l’importance d’un microbiote équilibré pour préserver votre santé. Les effets secondaires sont minimes et relativement peu fréquents, comparés aux bienfaits qu’ils procurent sur le corps humain.

Partager :