Hypothyroïdie et perte de poids : comment maigrir ?

Si vous avez une alimentation malsaine, il y a de fortes chances que vous preniez du poids. Mais si vous êtes atteint d’hypothyroïdie, vous êtes encore plus susceptible de prendre du poids. 

Les hormones thyroïdiennes aident à réguler votre métabolisme. L’hypothyroïdie engendre une baisse de la production d’hormones et provoque un ralentissement du métabolisme.

Pour cette raison, la prise de poids s’avère beaucoup plus facile chez les personnes atteintes d’hypothyroïdie.

Un régime alimentaire basé sur les bons nutriments peut aider à restaurer la fonction de votre thyroïde et vous aider à maigrir.

Voici pourquoi l’hypothyroïdie favorise la prise de poids et comment maigrir. 

Comment arrêter la prise de poids ?

L’hormone thyroïdienne prescrite par votre médecin comme le levothyrox augmentera votre production d’hormones et la vitesse de votre métabolisme. Une fois la bonne dose trouvée, vous devriez arrêter de grossir et pouvoir perdre vos kilos en trop.

De nombreuses personnes atteintes d’hypothyroïdie ne perdent pas de poids même lorsqu’elles ont trouvé un traitement qui stabilise leur thyroïde. Non pas parce que la maladie est mal traitée, mais parce que l’alimentation et le mode de vie ne sont pas adaptés.

Une alimentation saine et des entraînements qui favorisent la combustion des graisses vous aideront à perdre du poids.

Qu’est-ce que l’hypothyroïdie ?

La glande thyroïde est une petite glande située à la base de votre cou. Elle est chargée de fabriquer les hormones thyroïdiennes qui jouent un rôle très important dans votre organisme. La thyroïde régule le métabolisme, la croissance, la température et l’énergie.

Lorsque votre thyroïde ne produit pas assez d’hormones, elle est en état d’hypothyroïdie.

L’hypophyse envoie un signal appelé Thyréostimuline (TSH) lorsque les taux d’hormones thyroïdiennes sont faibles. La thyroïde libère alors une quantité suffisante d’hormones dans votre sang.

Dans certains cas, même en présence de beaucoup de TSH, la thyroïde ne libère pas d’hormones. On parle alors d’hypothyroïdie primaire

L’hypothyroïdie d’Hashimoto est la cause principale de l’hypothyroïdie. Les autres causes peuvent être génétiques ou une carence en iode.

L’hypothyroïdie secondaire se caractérise par un dysfonctionnement de l’hypophyse, la glande thyroïde ne reçoit pas suffisamment de TSH.

Hypothyroïdie et amaigrissement : quelle relation ?

La thyroïde contrôle la vitesse de votre métabolisme. Plus votre métabolisme est rapide plus votre organisme brûle de calories au repos. Au contraire, un métabolisme lent brûle moins de calories.

L’hypothyroïdie empêche votre thyroïde de produire suffisamment d’hormones. Votre métabolisme devient plus lent et vous brûlez moins de calories même sans rien faire.

Certains exercices physiques peuvent stimuler la thyroïde pour maigrir. La marche nordique, le jogging, le vélo et le fitness pratiqués à un niveau d’intensité élevée peuvent augmenter la production d’hormones.

Choisissez les bons nutriments 

L’alimentation ne se résume pas au nombre de calories absorbées et au nombre de calories brûlées. La qualité des nutriments est extrêmement importante et certains sont bénéfiques pour la thyroïde.

Le sélénium

Le sélénium est un oligo-élément qui joue un rôle important pour la fonction thyroïdienne. L’ajout d’aliments riches en sélénium dans votre alimentation peut vous aider à équilibrer les niveaux d’hormones thyroïdiennes. 

Les noix du Brésil, le thon, les sardines et les oeufs contiennent du sélénium. Les noix du Brésil sont l’une des meilleures sources de sélénium. Seulement 6 noix peuvent contenir 500 µg de sélénium alors que les recommandations sont de seulement 55 µg par jour. Attention tout de même de ne pas trop consommer de noix du Brésil, car le sélénium peut être toxique à forte dose.

Le zinc

Le zinc joue également un rôle pour activer les hormones thyroïdiennes. Les carences en zinc sont relativement rares, car l’on en trouve dans de nombreux produits de consommation courante comme les fruits de mer, la viande, les légumineuses, les oléagineux et les oeufs. 

Cependant si vous êtes atteint d’hypothyroïdie, une alimentation riche en zinc peut vous aider à réguler la TSH.

L’iode

L’iode est primordial à la fabrication des hormones thyroïdiennes. Une carence en iode est un facteur de risque important d’hypothyroïdie.

Le sel iodé, le poisson, les fruits de mer, les oeufs et les algues sont riches en iode et très nutritifs pour votre organisme. 

Pensez à faire vérifier votre quantité d’iode avec votre médecin pour déceler une éventuelle carence. Les suppléments ne sont pas nécessaires, une alimentation à base d’aliments riches en iode peut vous aider à combler une carence.

Les aliments à consommer avec modération

Les aliments goitrogènes peuvent interférer avec votre thyroïde. Les personnes atteintes d’hypothyroïdie devraient limiter leur consommation de ces aliments. Selon les études scientifiques, cela semble être un problème uniquement pour les personnes qui ont une carence en iode.

La cuisson de ces aliments inactiverait les substances goitrogènes, tous les aliments ci-dessous ne devraient pas être consommés crus :

Légumes : épinards, brocoli, chou de Bruxelles, chou, chou-fleur, radis, navet.

Féculents : patate douce, manioc.

Soja : tempeh, tofu, yaourt soja, lait de soja…

Autres : millet, arachides

Les aliments à consommer 

Les personnes atteintes d’hypothyroïdie devraient baser leur alimentation sur des aliments bruts et riches en nutriments. Certains produits laitiers contenant beaucoup de lactose doivent être diminués fortement ainsi que les aliments contenant du gluten. 

Voici une liste non exhaustive qui devrait constituer l’essentiel de votre alimentation : 

  • Fruits : bananes, fraises, pommes, myrtilles, orange, pamplemousse, avocats, mangues…
  • Légumes : Carottes, oignons, brocolis, poivrons, asperges, poireaux, épinards, chou-fleur…
  • Oeufs : Privilégiez les oeufs biologiques élevés en plein air. Ils contiennent de l’iode et du sélénium.
  • Viandes : Poulet, dinde, porc, agneau, boeuf, biche, bison, lapin…
  • Poissons : Maquereau, saumon, cabillaud, sardines, flétan, thon, espadon…
  • Fruits de mer : Crevettes, moules, huîtres, palourdes, coques, langoustines, homards…
  • Oléagineux : Noix, amandes, noisettes, graines de courge, noix de cajou, noix du Brésil.
  • Graisses saines : Huile d’olive, huile de coco, huile de noix, huile de lin, huile d’avocat…
  • Céréales sans gluten : riz, sarrasin, quinoa

Les meilleurs régimes alimentaires contre l’hypothyroïdie d’Hashimoto

Régime sans gluten : un nombre important de personnes atteintes d’une maladie thyroïdienne sont également intolérantes au gluten sans le savoir. De nombreuses personnes ont senti une amélioration de leur santé après avoir retiré de leur alimentation tous les produits contenant du gluten à savoir :

  • le blé
  • l’épeautre
  • l’orge
  • le seigle
  • Avoine (selon étiquette)
  • petit-épeautre

à remplacer par : 

  • Le riz
  • le quinoa
  • le millet
  • le sarrasin

Le régime paléo : Le régime paléo peut-être très efficace, car il évite tous les aliments qui peuvent déclencher une réaction auto-immune. L’alimentation est basée sur ce que les humains mangeaient pendant le paléolithique. C’est un régime très sain qui élimine les céréales, les produits laitiers et les produits transformés. 

L’alimentation se base essentiellement sur les aliments suivants :

  • viande
  • poisson
  • fruits de mer
  • légumes
  • fruits
  • oléagineux
  • grains entiers : riz, quinoa

Exemples de repas 

Voici, un exemple de repas sur une semaine qui facilite la perte de poids et l’amélioration de votre santé. 

Ces menus sont pauvres en glucides et riches en nutriments. Ce mode d’alimentation demande d’instaurer de nouvelles habitudes alimentaires pour être suivi sur le long terme.

Lundi

  • Petit déjeuner : cracottes au sarrasin au beurre ou pâte de noisettes (100%)
  • Déjeuner : Filet de poulet avec salade, des noix du Brésil, des pommes et huile d’olive extra-vierge.
  • Dîner : Filet de saumon accompagné de quinoa et d’asperges.

Mardi

  • Petit déjeuner : 2 oeufs sur le plat avec des tranches d’avocat et une pomme.
  • Déjeuner: Salade de thon avec concombre, des tomates, des olives, des noix.
  • Dîner : Wok de boeuf avec des échalotes accompagnés de poivrons grillés.

Mercredi

  • Petit déjeuner : Muffin  aux oeufs, poudre d’amande, lait de coco.
  • Déjeuner : Filet de maquereau à l’huile d’olive avec fondue de poireaux et champignons.
  • Dîner:  Nuggets de dinde avec panure d’amandes accompagnés d’oignons et d’aubergines cuites au four.

Jeudi

  • Petit déjeuner : pancakes à la banane et poudre d’amande. 
  • Déjeuner : Omelette végétarienne avec poivrons, champignons et salade verte à l’huile de noix.
  • Dîner : Truite fumée avec des tomates et gratin de courgettes 

Vendredi

  • Petit déjeuner: Smoothie avec lait de coco, de la mangue et de la purée d’amande.
  • Déjeuner: Crevettes à l’ail accompagnées de purée de pommes de terre.
  • Dîner: Filet mignon de porc accompagné de riz basmati et jeunes pousses.

samedi

  • Petit déjeuner: Tranches de banana bread sans sucre ajouté, framboises.
  • Déjeuner: Salade de poulet avec de l’avocat, des tomates, des carottes et betteraves, vinaigrette à l’huile de lin.
  • Dîner: tomates farcies avec oignons grillés et endives.

dimanche

  • Petit déjeuner: Muesli avec amandes, noix du Brésil, noix de coco et fruits rouges.
  • Déjeuner: salade de saumon au chou kale avec des baies de goji, des asperges et tranches de pomme.
  • Dîner: Nouilles de courgettes avec des boulettes de viande maison et purée de carottes.

À retenir

L’hypothyroïdie se caractérise par une baisse de production des hormones et un ralentissement du métabolisme.

Une alimentation riche en bons nutriments favorise la perte de poids et l’amélioration de votre santé. 

Ce changement alimentaire doit être vécu comme un changement de mode de vie et non pas comme un régime. Vous aussi vous pourrez vous dire « j’ai réussi à maigrir ».

L’iode, le sélénium et le zinc  sont essentiels à la fonction thyroïdienne et doivent être consommés régulièrement. 

Pratiquez un exercice physique régulièrement à intensité modérée ou élevée pour augmenter votre métabolisme.

Total
0
Shares
À lire aussi