Infections urinaires femme : symptômes, causes, traitements naturels | SUPERNUTRITION

Infections urinaires femme : symptômes, causes, traitements naturels

Les infections urinaires sont un problème courant et assez frustrant, surtout si elles reviennent de manière régulière.

Il existe des remèdes naturels qui peuvent aider à prévenir les infections urinaires.

Voici tout ce que vous devez savoir sur les infections urinaires notamment les symptômes, les causes et les traitements naturels. 

1 Qu’est-ce qu’une infection urinaire ?

Une infection des voies urinaires est une infection engendrée par des agents pathogènes microscopiques.

La majorité des infections urinaires sont causées par des bactéries, mais certaines peuvent être le fruit de champignons et plus rarement par des virus. 

Les infections urinaires sont parmi les infections les plus courantes chez l’homme, mais les femmes sont plus susceptibles d’être touchées par ces infections pour plusieurs raisons.

Votre appareil urinaire se compose :

  • des reins
  • de la vessie
  • de l’urètre
  • des uretères

La majorité des infections urinaires n’impliquent que l’urètre et la vessie, dans le tractus inférieur. Mais les infections urinaires peuvent aussi concerner les uretères et les reins, dans le tractus supérieur. Les infections urinaires des voies supérieures sont plus rares, mais elles sont aussi plus graves.

2 Quels sont les symptômes d’une infection urinaire

Symptômes des voies urinaires inférieures

Les infections urinaires des voies inférieures affectent l’urètre et la vessie. Les symptômes d’une infection urinaire des voies inférieures comprennent :

  • Des brûlures pendant la miction
  • Une augmentation de la fréquence des mictions avec peu d’urine
  • Des envies pressantes d’uriner
  • La présence de sang dans les urines
  • Des urines de couleur trouble
  • Des urines avec une odeur forte
  • Des douleurs pelviennes chez la femme

Symptômes des voies urinaires supérieures

Les infections urinaires des voies supérieures affectent les reins et peuvent être très dangereuses notamment si les bactéries se déplacent du rein infecté dans le sang. 

Les symptômes d’une infection urinaire des voies supérieures comprennent :

  • Des douleurs et sensibilités dans le haut du dos 
  • des frissons
  • De la fièvre
  • Des nausées
  • Des vomissements

3 Quelles sont les causes des infections urinaires

Votre corps est composé de milliards de bactéries. Elles vivent sur votre peau, autour du rectum et du vagin. Lorsque les bactéries pénètrent dans l’urètre, elles peuvent se rendre dans la vessie.

Les bonnes bactéries de votre organisme éliminent généralement les bactéries avant qu’elles n’atteignent votre vessie. Mais, dans certains cas, le corps peut manquer de défenses ce qui entraîne une infection urinaire.

Les infections urinaires surviennent à cause des bactéries suivantes :

  • Protus mirabilis
  • Escherichia coli
  • Staphylococcus saprophyticus
  • Enterococcus faecalis
  • Klebsiella pneumoniae

Les infections urinaires touchent les personnes de tout âge, les hommes et les femmes peuvent développer une infection urinaire. Cependant, certaines personnes sont plus susceptibles d’en contracter que d’autres.

Les facteurs qui augmentent la probabilité de développer une infection urinaire :

  • Avoir une activité sexuelle
  • avoir des difficultés à vider sa vessie
  • avoir des calculs rénaux
  • avoir du diabète
  • avoir eu une précédente infection urinaire
  • avoir une mauvaise hygiène
  • avoir une flore intime et intestinale déséquilibrée

4 Diagnostic des infections urinaires

Si vous pensez que vous avez une infection urinaire au vu de vos symptômes, demandez l’avis votre médecin. Il vous examinera et procédera à un examen par un laboratoire. Pour confirmer un diagnostic d’infection urinaire, votre médecin devra tester vos urines.

L’échantillon d’urine doit être au maximum exempt de bactéries présentes sur votre peau. Cela veut dire que l’échantillon d’urine doit être prélevé au milieu de votre flux urinaire, plutôt qu’au début. Cela permet d’éviter de contaminer l’échantillon. Votre médecin ou le laboratoire vous expliquera comment obtenir un bon échantillon.

Les analyses permettront de remarquer un nombre plus élevé de globules blancs dans vos urines. Ce qui pourrait indiquer une infection.

Le laboratoire recherchera également la présence de bactéries ou des champignons afin d’identifier la cause de l’infection. Vous pourrez ainsi appliquer le bon traitement.

5 Pourquoi les femmes sont-elles plus susceptibles de développer des infections urinaires ?

Les femmes sont plus à risque de développer des infections urinaires que les hommes. Car, les femelles ont un urètre plus court, ce veut dire que les bactéries ont moins de distance à parcourir pour atteindre la vessie.

De plus, l’urètre est plus proche du rectum et il y a de nombreuses bactéries responsables des infections urinaires à cet endroit.

La ménopause et les méthodes de contraception telles que les spermicides peuvent également augmenter votre risque de développer une infection urinaire.

6 Comment traite-t-on une infection urinaire ?

Buvez beaucoup d’eau 

 La déshydratation augmente votre risque de développer une infection urinaire.

En effet, uriner régulièrement peut aider à éliminer les bactéries des voies urinaires pour prévenir une infection. 

Si vous ne buvez pas assez d’eau, vous n’urinez pas aussi souvent, ce qui peut créer un terrain propice pour les bactéries.

Augmenter votre apport en vitamine C

Plusieurs études suggèrent que l’augmentation de votre apport en vitamine C pourrait vous protéger contre les infections urinaires.

Les chercheurs pensent que la vitamine C permet d’augmenter l’acidité de l’urine et tuer les bactéries qui causent l’infection.

Les résultats d’une étude ont montré que la combinaison de la vitamine C avec deux autres remèdes naturels comme  les canneberges et le probiotique lactobacillus rhamnosus pourrait être un traitement efficace pour les infections urinaires récurrentes.

Buvez du jus de canneberge

Boire du jus de canneberge est l’un des remèdes naturels les plus connus pour les infections urinaires. Si vous n’aimez pas le jus de canneberge, vous pouvez aussi le prendre sous forme de suppléments.

Une autre étude a démontré que la consommation d’aliments à base de canneberge peut réduire le nombre d’infections urinaires subies par une personne en particulier pour ceux qui ont des infections urinaires chroniques.

Prenez des probiotiques

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants bénéfiques à votre santé. Ils peuvent être consommés par votre alimentation dans certains aliments ou par des compléments alimentaires. Ils favorisent un bon équilibre des bactéries dans votre système digestif.

Les probiotiques se trouvent dans les aliments fermentés  tels que le kéfir, le kimchi, le kombucha et certains yaourts.

La consommation de probiotiques permet d’améliorer de façon globale votre santé.

Certaines études montrent également que certaines souches de probiotiques peuvent diminuer le risque d’infections urinaires :

  • Une étude a démontré que les lactobacillus , une souche probiotique très répandue, aidait à prévenir les infections urinaires chez les femmes adultes.
  • Une autre étude suggère que la prise à la fois de probiotiques et d’antibiotiques était plus efficace pour prévenir les infections urinaires que l’utilisation d’antibiotiques seuls.

Les antibiotiques peuvent être efficaces contre les infections urinaires, mais vous devez ne pas oublier qu’ils éliminent aussi les bonnes bactéries ce qui perturbe vos bactéries intestinales. 

C’est pourquoi il est important de consommer des probiotiques pour restaurer votre flore intestinale après un traitement antibiotique.

Adoptez de bonnes habitudes

Pour prévenir les infections urinaires, vous devez adopter quelques bonnes habitudes notamment en matière d’hygiène.

Tout d’abord, il est important de ne pas vous retenir trop longtemps avant d’uriner. Cela peut engendrer une accumulation de bactéries et entraîner une infection.

Il est également important d’uriner après un rapport sexuel pour aussi diminuer votre risque d’infections urinaires en empêchant la propagation des bactéries.

Comme expliqué précédemment, les personnes sujettes aux infections urinaires devraient éviter d’utiliser un spermicide, car il favorise les infections urinaires.

Comment prévenir une infection urinaire ?

Il existe plusieurs façons simples pour les personnes atteintes d’infections urinaires récurrentes de réduire le risque de récidive  telles que : 

  • Restez hydraté : boire beaucoup d’eau peut aider à éliminer les mauvaises bactéries de votre organisme.
  • Urinez fréquemment : uriner dès que vous en ressentez le besoin peut vous aider à prévenir et traiter les infections urinaires.
  • Prenez des habitudes saines : votre alimentation affecte les bactéries de votre organisme. Consommez davantage de légumes et de fruits de saison. 
  • Faites des cures de probiotiques : Ajoutez des aliments fermentés à votre alimentation ou consommez des compléments alimentaires 2 à 3 fois par an.

À retenir

Les infections urinaires sont un problème courant. Elles touchent plus les femmes en raison de leur anatomie.

Il existe des méthodes naturelles pour lutter contre les infections urinaires comme le jus de canneberge, la vitamine C ou les probiotiques.

Les antibiotiques prescrits contre les infections urinaires éliminent les mauvaises bactéries, mais aussi les bonnes ce qui favorise des infections à répétition.

Partager :