Lactobacillus rhamnosus : bienfaits et effets secondaires possibles

Votre organisme contient des milliards de bactéries. Certaines vous aident à rester en bonne santé tandis que d’autres peuvent favoriser certaines maladies.

Maintenir le bon équilibre entre toutes ces bactéries permet de renforcer son système immunitaire, préserver son système digestif ou prévenir les infections.

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui lorsqu’ils sont consommés procurent de nombreux bienfaits pour votre organisme. Le lactobacillus rhamnosus est une bactérie très courante dans le corps humain.

Voici tout ce que vous devez savoir sur le lactobacillus rhamnosus : les bienfaits, les effets secondaires et les avis.

1 Qu’est ce que le lactobacillus rhamnosus ?

Le lactobacillus rhamnosus GG a été pour la première fois isolé à partir d’échantillons fécaux d’un être humain en bonne santé par Sherwood Gorbach et Barry Goldwin. Ce qui explique pourquoi vous retrouvez fréquemment les lettres GG après le nom « lactobacillus rhamnosus ».

Il fait partie de la famille des lactobacilles ou lactobacillus. Le lactobacillus rhamnosus aide à produire l’enzyme « lactase » pour décomposer le lactose en acide lactique.

Le lactobacillus rhamnosus a fait l’objet de plus de 800 études scientifiques. C’est une souche très robuste qui est capable de survivre dans des milieux acides comme l’estomac et les intestins.

On le retrouve dans de nombreux suppléments probiotiques, mais aussi dans certains produits laitiers comme le fromage ou les yaourts.

Ces bactéries bénéfiques sont appelées « probiotiques ». L’acide lactique qu’elles produisent empêche la colonisation de souches nocives dans votre organisme. Cela aide à protéger votre système digestif des infections et diverses maladies. 

2 Santé intestinale

Les probiotiques comme le lactobacillus rhamnosus aident à maintenir une bonne santé intestinale. Ils empêchent les bactéries nocives de coloniser vos intestins.

Il a été démontré que le lactobacillus rhamnosus empêche la prolifération de certaines espèces  comme le candida albicans. En quantité trop importante dans votre organisme, le candida albicans déséquilibre le microbiote et conduit à une candidose.

Le lactobacillus rhamnosus aide à produire des acides gras à chaîne courte bénéfiques, tels que l’acétate et le butyrate. Ces composés sont produits lorsque vous consommez des fibres alimentaires (légumes,fruits, céréales, légumineuses), et elles deviennent une source de nourriture pour les cellules de votre paroi intestinale. 

Une consommation trop faible de fibres peut être liée à l’apparition de maladies chroniques comme le syndrome de l’intestin irritable (SCI).

La production de ces acides gras à chaîne courte a également été liée à une réduction du risque de cancer du côlon.

3 Prévenir la diarrhée

Plusieurs études scientifiques démontrent les effets bénéfiques du lactobacillus rhamnosus contre la diarrhée. Une étude menée sur 1499 participants a démontré que la prise de suppléments de lactobacillus rhamnosus réduisait le risque de diarrhée associée aux antibiotiques.

Les antibiotiques éliminent les « mauvaises » bactéries, mais aussi les « bonnes « bactéries. Pour cette raison, il est important d’apporter des probiotiques à votre organisme après un traitement antibiotique. 

Le lactobacillus rhamnosus est efficace contre la diarrhée du voyageur (turista), la diarrhée associée aux antibiotiques et la diarrhée associée à la gastro-entérite. 

4 Syndrome du côlon irritable (SCI)

Le syndrome du côlon irritable ou syndrome de l’intestin irritable regroupe un ensemble de symptômes intestinaux tels que des crampes abdominales, des douleurs abdominales, des ballonnements, de la constipation ou de la diarrhée.

Les causes exactes de cette pathologie ne sont pas encore connues, mais le stress ou une mauvaise alimentation aggravent généralement les symptômes.

Plusieurs études scientifiques ont démontré les effets bénéfiques du lactobacillus rhamnosus pour lutter contre les symptômes du SCI.

Une étude menée sur 123 participants a démontré que les suppléments probiotiques et les régimes pauvres en FODMAP étaient efficaces pour soulager les patients atteints du SCI.

5 Système immunitaire

Les probiotiques peuvent aider à stimuler votre système immunitaire et inhiber la croissance de bactéries intestinales nocives.

Ils aident à renforcer la barrière intestinale ce qui empêche les micro-organismes nocifs de pénétrer dans votre circulation sanguine. De plus, une meilleure diversité du microbiote intestinal offre une protection efficace contre les agents pathogènes.

Une étude suggère que le lactobacillus rhamnosus peut augmenter l’action des lymphocytes T et protéger plus efficacement votre organisme.

Superbiotiques Intestinaux

SYNERGIE DE 10 SOUCHES MICROBIOTIQUES

 ✅ Rééquilibre le microbiote intestinal
 ✅ Idéal contre les ballonnements
 ✅ Améliore le transit intestinal
 ✅ Lutte contre les maux de ventre
 ✅ Souches cultivées en France

6 Allergies

Une allergie est une réponse immunitaire exagérée face à des substances étrangères normalement inoffensives telles que le pollen. Certaines  « bonnes » bactéries comme les probiotiques pourraient empêcher la dérégulation du système immunitaire.

Le lactobacillus rhamnosus a fait l’objet de plusieurs études sur sa capacité à aider les personnes atteintes d’allergies.

Une étude menée sur des personnes atteintes d’allergie au pollen de bouleau suggère qu’après 5 mois de supplémentation en lactobacillus rhamnosus, les personnes ont connu des effets immunostimulants sur la muqueuse buccale.

7 Infections urinaires

Les infections urinaires sont causées par des bactéries pathogènes qui pénètrent dans les voies urinaires. Elles sont le plus souvent causées par une bactérie appelée « Escherichia coli », mais d’autres peuvent être à l’origine.

L’infection des voies urinaires inférieures peut toucher l’urètre et la vessie et causer divers symptômes comme des brûlures urinaires, l’envie d’uriner fréquemment ou des douleurs pelviennes.

Le traitement par antibiotiques est le plus courant, mais les antibiotiques réduisent aussi la population des « bonnes » bactéries qui protègent votre organisme.

La synergie entre le lactobacillus rhamnosus et le lactobacillus reuteri a démontré une efficacité pour lutter contre les infections urinaires récurrentes.

8 Infections vaginales

Les déséquilibres de la flore intime peuvent entraîner différents problèmes comme une vaginose bactérienne ou une mycose.

Les chercheurs ont démontré que plusieurs souches de lactobacillus sont très efficaces contre les problèmes vaginaux.

Le lactobacillus rhamnosus est efficace pour traiter les vaginoses et les mycoses persistantes. En association avec le lactobacillus crispatus, lactobacillus reuteri et lactobacillus acidophilus il offre de meilleurs résultats.

Une étude scientifique a démontré que les femmes atteintes de vaginose bactérienne guérissaient après une cure de 2 mois de Lactobacillus rhamnosus et de Lactobacillus reuteri.

9 Perte de poids

De nombreuses études scientifiques ont démontré que les personnes ayant un poids sain ont un microbiote intestinal différent de celles qui souffrent de surpoids ou d’obésité.

Les personnes obèses ont tendance à avoir un microbiote nettement moins diversifié que les personnes ayant un indice de masse corporelle (IMC) normale.

Les probiotiques peuvent influencer l’appétit et la consommation d’énergie grâce à la production d’acétate et de butyrate, qui sont des acides gras à chaîne courte.

Le lactobacillus rhamnosus pourrait contenir l’appétit et réduire les sensations de faim excessives. Cependant, de toutes les bactéries probiotiques étudiées jusqu’à aujourd’hui, c’est le lactobacillus gasseri qui montre le plus d’efficacité sur la perte de poids.

10 Maladie respiratoire

Les études scientifiques sur les effets des probiotiques sur la santé respiratoire sont encore assez nouvelles, mais il existe quelques études prometteuses qui démontrent les effets potentiels, notamment sur la prévention de maladies respiratoires.

Une étude suggère que le lait fermenté riche en lactobacillus rhamnosus réduisait le risque d’infections respiratoires supérieures à trois jours chez des enfants hospitalisés.

D’autres études sont nécessaires sur l’homme pour prouver l’efficacité réelle des probiotiques sur les maladies respiratoires.

11 Santé dentaire

De nombreuses bactéries vivent dans votre bouche. Certains sont bénéfiques pour votre santé dentaire, mais d’autres peuvent être nocives et causées des caries.

Une étude suggère que le lactobacillus rhamnosus réduisait un certain type de streptococcus à l’origine de la formation de caries.

Normalement, votre salive aide à inverser constamment les dommages causés sur l’email des dents. Cependant, si l’environnement de votre bouche devient acide, les bactéries commencent à se former.

Une vaste étude menée sur 594 enfants a démontré que les enfants qui ont consommé du lait avec du lactobacillus rhamnosus ont eu moins de caries que le groupe placebo.

12 Effets secondaires

Le lactobacillus rhamnosus est considéré comme sûr et ne présente pas d’effets secondaires majeurs. Certaines personnes ont signalé des ballonnements et des gaz qui s’estompent généralement en quelques jours.

Certaines personnes devraient éviter les suppléments en probiotiques comme lactobacillus rhamnosus :

  • les personnes ayant un système immunitaire affaibli
  • Les personnes immunodéprimées
  • les personnes atteintes de défaillance d’organe

D’après les avis des utilisateurs, peu d’effets secondaires sont à noter et les probiotiques comme le lactobacillus rhamnosus sont efficaces pour améliorer le microbiote intestinal et lutter contre les infections vaginales.

À retenir

Votre corps contient des milliards de bactéries. Il est essentiel pour votre santé de maintenir un bon équilibre entre les bactéries saines et les bactéries pathogènes.

Le lactobacillus rhamnosus a fait l’objet de centaines d’études scientifiques. C’est une souche très résistante et qui offre de multiples bienfaits sur l’organisme humain.

Le lactobacillus rhamnosus est efficace pour prévenir la diarrhée, réduire les symptômes du côlon irritable (SCI), lutter contre les infections urinaires et vaginales et potentiellement aider à perdre du poids.

La consommation de lactobacillus rhamnosus ne présente pas d’effets secondaires importants, il est possible de ressentir des ballonnements et des gaz dans de rares cas.

Veillez à choisir des suppléments probiotiques de qualité notamment des souches cultivées en France pour vous assurer de soulager efficacement vos différents symptômes.

Superbiotiques Intestinaux

SYNERGIE DE 10 SOUCHES MICROBIOTIQUES

 ✅ Rééquilibre le microbiote intestinal
 ✅ Idéal contre les ballonnements
 ✅ Améliore le transit intestinal
 ✅ Lutte contre les maux de ventre
 ✅ Souches cultivées en France

Partager :