Quels Sont les Meilleurs Anti-Inflammatoires Naturels ?

Avant de vous dévoiler les meilleurs anti-inflammatoires connus à ce jour, il est important de comprendre ce qu’est une inflammation et qu’elles sont les causes. Les plantes sont des anti-inflammatoires puissants, elles peuvent être assimilées à de la cortisone naturelle. Elles sont utilisées depuis des millénaires avec des effets secondaires moindres que la plupart des médicaments. De plus, ces compléments alimentaires naturels peuvent être consommés sur une durée plus longue. 

Qu’est-ce que l’inflammation ?

L’inflammation serait un facteur à l’apparition de nombreuses maladies comme le cancer ou les maladies cardio-vasculaires et le diabète.

Lorsque vous vous écorchez ou brûlez, vous pouvez ressentir des douleurs sur la zone avec l’apparition de rougeurs, de gonflements. C’est une inflammation.

 Les virus ou les bactéries engendrent aussi des inflammations que votre organisme doit combattre pour vous guérir. 

Votre système immunitaire prend les choses en main pour réparer la zone endommagée. Tout d’abord, il y a une augmentation du débit sanguin avec vasodilatation vers les tissus lésés. Cela va permettre aux globules blancs de migrer sur la lésion et d’éliminer l’agent responsable. Cette étape terminée, votre organisme va réparer les tissus endommagés pour conduire à la guérison. Vous êtes sauvé !

L’inflammation peut être de deux ordres :

  • L’inflammation aiguë se produit  directement sur la zone blessée. C’est le cas lors d’une coupure ou d’une écorchure. Votre système immunitaire mobilise ses globules blancs pour réparer la plaie. L’inflammation aiguë se caractérise par une durée relativement courte. Si les symptômes persistent plusieurs semaines, l’inflammation bascule en tant qu’inflammation chronique.
  • L’inflammation chronique peut durer des mois ou des années. Elle se produit lorsque votre corps n’arrive pas à guérir la zone endommagée. C’est cette inflammation qu’il faut surveiller de très près. Elle est liée à différentes maladies comme les allergies, les maladies inflammatoires de l’intestin, l’arthrite. C’est un facteur de risque à l’apparition de cancers. Les personnes touchées par une inflammation de l’intestin ont 20 fois plus de chance de développer un cancer du côlon. 

Les médicaments anti-inflammatoires généralement prescrits peuvent causer des effets secondaires et conduisent à des troubles sur votre système digestif s’ils sont consommés sur une longue période. La meilleure alternative aux anti-inflammatoires est d’aider votre organisme à combattre l’inflammation. 

Vous devez adapter votre alimentation en favorisant les aliments anti-inflammatoires. La digestion entraîne une très grosse activité pour votre corps. Il est primordial de « mâcher le travail » à votre système digestif et de lui apporter de puissants anti-inflammatoires naturels pour guérir vos symptômes.

Les anti-inflammatoires naturels

Le curcuma

Le principe actif à l’origine des propriétés anti-inflammatoires du curcuma est la curcumine

Il est utilisé depuis des milliers d’années notamment en Inde et en Chine. Ses vertus sont très larges sur l’organisme, il peut diminuer l’inflammation en cas de maladie cardiaque, de diabète et surtout sur les maladies inflammatoires de l’intestin. Il est très intéressant aussi contre les inflammations articulaires (arthrite, tendinite). C’est certainement l’anti-inflammatoire naturel le plus efficace pour ces capacités très étendues sur l’organisme. 

La posologie est de 400 à 600mg de curcumine 3 fois par jour si vous le consommez sous forme de gélules. 

Le curcuma est une épice remarquable, vous pouvez tout aussi bien accompagner vos plats sous sa forme brute. Il vous faudra déterminer la concentration en curcumine que contient votre épice pour adapter votre dose journalière.

La curcumine est beaucoup plus efficace et puissante lorsqu’elle est associée au poivre noir, à l’ananas ou de bonnes graisses. Ces associations permettent à votre organisme d’assimiler davantage de curcumine et donc d’augmenter ses pouvoirs antioxydants. La curcumine est mal absorbée lorsqu’elle est prise seule.

Associez le curcuma avec :

  • le poivre noir
  • l’ananas
  • l’huile d’olive
  • poisson gras (saumon, thon maquereau, sardine)

Le gingembre

Le gingembre moulu que nous ajoutons sur nos plats est utilisé par la médecine ayurvédique pour soulager l’arthrite. Le gingérol présent dans la racine du gingembre à des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et anti-cancer (in vitro). 

L’avantage du gingembre c’est qu’il peut se consommer de plusieurs façons. Vous pouvez le râper sur vos légumes ou les soupes et avoir ce goût légèrement piquant qui ravira vos papilles.  

Si vous voulez éviter d’éplucher le gingembre frais, vous pouvez le consommer sous forme de poudre.

Il peut se déguster sous forme de boissons froides ou chaudes. Il accompagnera toutes vos tisanes après un repas et facilitera la digestion.

La dernière façon à la mode de le consommer est sous forme de shot. C’est un jus très concentré et généralement inférieur à 60 ml pour un coup de fouet garanti.

Les doses recommandées varient de 1 à 3 grammes par jour pour profiter pleinement de ses vertus, au-delà il peut causer de légers troubles sur le système digestif.

La spiruline

La spiruline a gagné énormément en notoriété ces dernières années. C’est une algue verte avec de nombreux effets antioxydants. Elle est riche en protéines et en acides aminés. 

La phycocyanine présente dans la spiruline permet de lutter contre l’inflammation. 

La recherche actuelle prouve des effets bénéfiques sur la rhinite allergique et le diabète, mais aussi pour son rôle stimulant sur le système immunitaire en tant qu’anti-inflammatoire naturel.

Elle est présente dans le commerce sous de nombreuses formes, en poudre, en comprimés…

Pour bénéficier de ses vertus fabuleuses, renseignez-vous sur la qualité et la provenance. La spiruline en paillettes semble être à l’heure actuelle la meilleure façon de la consommer. Les algues sont d’abord séchées à basse température pour donner de la spiruline en paillettes, gage de qualité. 

Les doses recommandées sont de 3 à 10 grammes par jour.

Les oméga-3

Les acides omega-3 sont présents en abondance dans les poissons gras et c’est le remède naturel de nos grands-mères avec la fameuse huile de foie de morue. 

Ces suppléments sont des anti-inflammatoires naturels puissants pour lutter contre les maladies cardiaques, le cancer et promouvoir une bonne santé intestinale.

L’acide docosahexaénoïque (DHA)  qui est un type d’oméga 3 serait particulièrement efficace pour lutter contre l’inflammation.

Le thé vert

Le thé vert a été principalement utilisé contre les maladies cardio-vasculaires et le cancer en raison de ses propriétés antioxydantes. Les catéchines contenues dans le thé vert lui procurent ses propriétés anti-inflammatoires naturelles contre l’arthrite, mais aussi de ralentir la dégénérescence du cartilage. 

Le thé vert peut soulager vos symptômes causés par des inflammations chroniques à raison de 2 à 3 tasses par jour. 

Attention, il contient de la caféine. Vérifiez bien si vous êtes sensible à cette substance. Il est possible de boire du thé vert décaféiné, mais il n‘existe pas d’études récentes permettant de prouver son efficacité sur l’inflammation. À vous de tester !

Le zinc

Les personnes souffrant d’insuffisance en zinc sont plus susceptibles d’avoir de l’arthrite. Cela prouve bien l’efficacité du zinc pour lutter contre les inflammations. 

Il est présent dans les crustacés, le boeuf, le foie de veau. On le trouve en plus faibles quantités dans les végétaux comme le germe de blé, le pain de seigle et les noix de cajou. 

Le zinc stimule le système immunitaire et il est très important pour les inflammations de la peau

Les apports journaliers en zinc sont de 8mg/jour pour les femmes et de 11mg/jour pour les hommes. Si vous consommez peu de protéines animales, n’hésitez pas à faire contrôler votre taux de zinc avec l’aide de votre médecin.

Pour en savoir plus sur le zinc, c’est ici.

L’acide alpha lipoïque

L’acide alpha lipoïque est un acide soufré naturellement présent dans notre organisme. Il joue un rôle clé dans la production d’énergie. Il a des qualités anti-inflammatoires notamment sur les radicaux libres. C’est une substance anti-âge. 

Le corps en produit en toute petite quantité, mais il a d’importants pouvoirs antioxydants. Les abats (foie, coeur, rognons), le brocoli, les pommes de terre, la levure sont les aliments les plus riches en acide alpha lipoïque. 

La forme la plus saine est de manger davantage d’aliments qui en contiennent, mais il est possible de se supplémenter en acide alpha lipoïque et de privilégier la forme R, qui est produit naturellement par l’organisme.

Nourriture et régime anti-inflammatoire

Tout ce que vous mangez influence positivement ou négativement le pH de votre corps. C’est l’équilibre acido-basique.

 Il est nécessaire de maintenir un pH neutre pour que votre corps fonctionne de manière optimale.

Il faut donc maintenir un bon équilibre entre les aliments acidifiants et alcalanisants. Si vous consommez trop d’aliments acides (sucre, produits industriels), vous risquez l’acidose. C’est un terrain propice à l’inflammation

En cas d’inflammation chronique, il est nécessaire d’adapter son alimentation en privilégiant les aliments alcalanisants comme les légumes, les fruits et de diminuer les sucres, les glucides et les acides gras insaturés.

À retenir

Les plantes nous offrent de remarquables anti-inflammatoires naturels, que l’on peut consommer tout au long de la journée. En ajoutant du curcuma et du gingembre sur vos plats, en se désaltérant avec une tisane, en essayant les vertus de la spiruline. 

L’alimentation joue aussi un rôle très important pour lutter contre les inflammations chroniques.

Ce sont ces petites habitudes à prendre au quotidien qui vous permettront de rester en bonne santé et de soulager vos douleurs. 

Quel est votre anti-inflammatoire naturel préféré ?

Total
1
Shares
À lire aussi
Voir plus

Le régime paléo

Vous souhaitez améliorer votre santé ou perdre du poids ? C’est ce que promet le régime paléo à…

QUIZZ

Pensez-vous avoir une bonne alimentation ?