Ortie : bienfaits, utilisations, posologie

L’ortie est utilisée en médecine alternative depuis des milliers d’années. Vous avez certainement déjà touché des feuilles d’ortie sauvages et ressenti de légers picotements.

Son nom « Urtica dioica » vient d’un mot latin qui signifie brûler en raison de cette sensation que provoque l’ortie piquante à son contact. 

Rassurez-vous, lorsque l’ortie est transformée pour la consommation humaine, les poils piquants de l’ortie sont cuits ou bouillis afin de les rendre sans danger pour la consommation.

Des civilisations très anciennes comme la Grèce antique utilisaient déjà cette formidable plante pour ses nombreux avantages pour la santé.

Voici tout ce que vous devez savoir sur l’ortie : la composition, les bienfaits, la posologie, comment la consommer ou l’utiliser.

1 Composition : riche en nutriments

L’ortie est riche en nutriments et contient de nombreux minéraux et vitamines responsables de ses bienfaits sur l’organisme. Elle renferme notamment :

  • vitamine A
  • vitamine B
  • vitamine C
  • vitamine K
  • calcium
  • potassium
  • magnésium
  • fer

Voici également quelques-uns des composés bioactifs aux effets antioxydants ou anti-inflammatoires présents dans l’ortie :

  • Quercétine, un composé antioxydant et antidiabétique
  • Choline, un nutriment essentiel à de nombreuses fonctions dans le corps
  • L’acide quinique, un antioxydant et anti-inflammatoire
  • L’acide caféique, un polyphénol très puissant
  • Kaempferol, un puissant anti-inflammatoire

Ces composés ont la capacité de lutter contre les radicaux libres, en petite quantité ils sont inoffensifs pour votre organisme. En revanche lorsqu’ils prolifèrent ils sont à l’origine de nombreuses maladies comme le cancer ou les maladies cardiovasculaires.

2 Lutte contre l’arthrite

Les personnes souffrant d’arthrite ressentent des douleurs articulaires, généralement dans les mains, les genoux ou les hanches.

Les propriétés anti-inflammatoires de l’ortie pourraient aider à soulager les symptômes de l’arthrite.

Une étude scientifique suggère que les suppléments à base d’ortie réduisent considérablement les douleurs articulaires. Les participants ont également diminué la quantité d’anti-inflammatoires prescrits sur ordonnance.

L’ortie peut donc être une aide précieuse pour les personnes atteintes d’arthrite, étant donné que l’utilisation prolongée d’anti-inflammatoires sur ordonnance peut provoquer plusieurs effets secondaires indésirables.

Ces propriétés pour lutter contre l’arthrite pourraient être dues à la capacité de l’ortie à inhiber l’activation d’une protéine appelée NF-κB, qui favorise la production de composés inflammatoires. 

3 Améliore la santé des cheveux et des ongles 

Les plantes médicinales sont efficaces pour traiter les problèmes courants comme la chute des cheveux. L’ortie favorise la circulation du cuir chevelu, nourrit les racines et aide à prévenir les cheveux gras.

L’inflammation du cuir chevelu a été identifiée comme un facteur très important de la chute chronique des cheveux. En fait, cette inflammation amène votre corps à autodétruire les cellules de votre cuir chevelu.

L’ortie contient des flavonoïdes et des polyphénols qui agissent comme de puissants antioxydants, essentiels pour lutter contre les radicaux libres et protéger vos cheveux.

Les utilisateurs de compléments d’ortie semblent également ressentir des bienfaits sur la pousse et la dureté des ongles.

4 Améliore la rétention d’eau

La rétention d’eau est une accumulation d’eau dans les tissus de l’organisme et provoque des gonflements

Les diurétiques sont des médicaments qui entraînent une augmentation de la sécrétion urinaire. Ils aident à éliminer l’excès de sodium et d’eau dans le corps. 

Plusieurs études animales démontrent que l’ortie peut agir comme un diurétique et augmenter la quantité d’urine.

Les diurétiques peuvent être utilisés pour lutter contre plusieurs problèmes de santé comme abaisser la pression artérielle ou l’insuffisance cardiaque.

5 Diminue les allergies

Le rhume des foins provoque une congestion nasale, des éternuements ou des démangeaisons. D’après les scientifiques, l’ortie pourrait être un remède naturel pour lutter contre les allergies saisonnières.

L’ortie aurait la capacité de réduire la production d’histamine et de limiter la libération de certains composés à l’origine des symptômes d’allergie.

Les feuilles d’ortie lyophilisées et le thé d’ortie peuvent contribuer aux allergies nasales.

Une étude a mis en évidence que les participants ont jugé à presque 60% l’ortie comme efficace pour soulager les allergies, et une personne sur deux a même reconnu l’ortie plus efficace que les médicaments qu’ils utilisaient auparavant.

Cependant, l’ortie piquante contient elle-même de l’histamine. Les chercheurs ne comprennent pas bien encore pourquoi cette plante serait efficace pour lutter contre les allergies même si elle contient de l’histamine.

6 Abaisse la pression artérielle

L’ortie piquante a traditionnellement été utilisée dans la prévention des troubles cardiovasculaires, en particulier l’hypertension.

L’hypertension se caractérise par une pression sanguine anormalement forte de manière chronique. Elle est l’un des principaux facteurs de risque des maladies cardiovasculaires.

Plusieurs études scientifiques menées sur des souris démontrent une efficacité potentielle de l’ortie pour abaisser la pression artérielle.

Les composés actifs de l’ortie déclencheraient la libération d’oxyde nitrique qui favorise l’élargissement des vaisseaux sanguins.

Une autre étude suggère que l’ortie abaisse la pression artérielle en augmentant la quantité de sel que les reins peuvent filtrer du sang. L’ortie augmenterait également la capacité antioxydante du plasma et réduirait le stress oxydatif.

7 Stabilise la glycémie

Les feuilles d’ortie pourraient aider à réduire la glycémie, mais pas les racines. Certains des composés actifs contenus dans l’ortie aident à la sécrétion d’insuline pour abaisser naturellement la quantité de sucre dans le sang.

Une étude menée sur près de cent personnes a montré que l’ortie a diminué la glycémie à jeun des participants par rapport au groupe placebo.

Une autre étude suggère que l’extrait d’ortie améliore la glycémie chez les rats et diminue la résistance à l’insuline. L’ortie serait donc efficace pour lutter contre l’apparition du diabète de type 2.

8 Combat l’acné

L’extrait d’ortie joue un rôle sur les hormones. Il a été démontré que l’ortie diminue l’activité de la 5-alpha réductase

Cette diminution de la 5-alpha réductase inhibe la conversion de la testostérone en dihydrotestostérone (DHT). Par conséquent, moins de DHT diminue la synthèse du sébum et donc de l’acné.

De plus, les antioxydants contenus dans l’ortie accélèrent la guérison des plaies et des petites imperfections. Les antioxydants favorisent la diminution de l’inflammation, ce qui est excellent pour les personnes souffrant d’acné avec une peau enflammée. 

9 Lutte contre l’hyperplasie bénigne de la prostate

L’hyperplasie bénigne de la prostate (HBP) se caractérise par une hypertrophie de la prostate. Les facteurs de risques sont généralement le vieillissement, la graisse viscérale et le manque d’activité physique.

Plusieurs études suggèrent que l’ortie pourrait aider à traiter l’hyperplasie bénigne de la prostate.

Les racines d’ortie améliorent efficacement les symptômes d’une hypertrophie de la prostate, sans effets indésirables.

Une autre étude menée sur plus de 500 patients a démontré que les racines d’ortie améliorent la santé de la prostate de plusieurs manières :

  • meilleur débit urinaire
  • taille de la prostate
  • soulagement des voies urinaires

Les racines semblent être plus efficaces que les feuilles pour lutter contre cette pathologie. Les chercheurs pensent que la teneur en lignane pourrait être l’explication.

10 Comment la consommer

L’ortie est disponible sous plusieurs formes en fonction des objectifs recherchés :

  • crème
  • thé, tisanes, infusions 
  • poudre
  • racines séchées

Avec quelques connaissances il est possible de cueillir soit même de l’ortie sauvage et de l’utiliser dans de nombreuses recettes. Par exemple, vous pouvez préparer des soupes ou des smoothies à base d’ortie.

Chaque partie de l’ortie (tige, feuille, racine) a ses propres bienfaits sur l’organisme. Lisez attentivement les étiquettes pour déterminer quelle partie est utilisée.

11 Posologie 

Il n’existe pas de recommandations officielles sur la supplémentation en extrait d’ortie. Cependant, plusieurs études ont démontré que certaines doses d’ortie étaient efficaces pour améliorer certaines pathologies : 

  • hyperplasie bénigne de la prostate : 450mg
  • allergies (rhume des foins) : 600mg de feuilles lyophilisées

Respectez toujours les conseils d’utilisation sur l’étiquette du produit même si un surdosage est peu probable.

12 Effets secondaires

La consommation d’ortie ne présente pas de danger pour la consommation humaine si vous utilisez des suppléments vendus en magasin ou sur internet.

Si vous souhaitez utiliser de l’ortie fraîche, veillez à ne pas toucher l’ortie avec les mains nues. L’histamine et l’acide formique peuvent provoquer des éruptions cutanées et des démangeaisons.

L’ortie est fortement déconseillée pendant la grossesse, elle peut déclencher des contractions de l’utérus. Les contractions utérines peuvent provoquer une fausse couche ou un accouchement précoce. 

En raison de ses bienfaits potentiels sur la tension artérielle et la glycémie, les personnes qui prennent des médicaments contre l’hypertension artérielle et le diabète devraient demander l’avis de leur médecin. 

De la même manière, l’ortie peut augmenter l’effet des anti-inflammatoires prescrits sur ordonnance. Il serait donc possible  de diminuer les anti-inflammatoires non stéroïdiens.

À retenir

L’ortie est une plante utilisée comme remède traditionnel depuis des milliers d’années. 

Les gens l’utilisent pour traiter diverses pathologies. Les études scientifiques montrent qu’elle a des effets bénéfiques pour diminuer l’inflammation, traiter les allergies, réguler la glycémie, abaisser la pression artérielle et améliorer la cicatrisation des plaies.

Cette plante  est sans danger pour la consommation sous forme de suppléments, en revanche les feuilles d’ortie sauvages peuvent provoquer des démangeaisons et des éruptions cutanées si vous les touchez à mains nues. 

En raison de ses bienfaits pour améliorer la glycémie et la pression artérielle. Il est recommandé à certaines personnes de ne pas associer l’ortie à certains médicaments.

L’ortie est disponible très facilement en magasin biologique ou sur internet sous de nombreuses formes comme de la poudre, en gélules, en tisanes, en racines séchées ou de crème en fonction de vos besoins.

Partager :